L'urbanisme, plus qu'un métier...

J'ai eu la possibilité et la chance d'avoir un cheminement varié durant mes études. Un cheminement qui m'a permis de découvrir l'activité "urbanisme". Je n'ai pas parlé de métier parce que je pense que l'urbanisme est un tout, peut-être un fourre-tout, qui consiste à mettre  autour d'un projet commun un ensemble de compétences. Tout l'enjeu est donc de mettre les gens "autour d'une table", d'être le "chef d'orchestre" qui va essayé de rendre la copie la plus harmonieuse possible. Pas mal la métaphore ?
C'est ce que j'ai découvert en travaillant plus de 7 mois dans une société d'Assistance à Maîtrise d'Ouvrage (Attitudes Urbaines) qui m'a embauchée à la suite de ma formation de "Programmation urbaine et architecturale" à l'Institut d'Urbanisme de Paris et à l'Ecole d'Architecture de Paris-Malaquais.
Je pars donc en Amérique Latine libre du poids de ne pas savoir dans quels domaines je souhaiterais travailler.
Certain diront que j'ai trouvé ma voie, eh bé ils ont raison !
Mais bon, après ce voyage le plus dur sera de trouver un emploi, et surtout d'en touver un qui soit aussi intéressant et enrichissant que celui d'Attitudes Urbaines.